PROJET NOUS : CYCLE DE RECHERCHE ET DE CREATIONS 2022-26

On 10 mai 2022 by admin

DECRYPTAGE DE NOS IDENTITES SINGULIERES ET COLLECTIVES  AU TRAVERS DE NOS CROYANCES

INSPIRE PAR LA PENSEE PHILOSOPHIQUE DE TRISTAN GARCIA

 

« Nous », c’est cette forme ectoplasmique de la plupart des langues humaines, qui peut embrasser successivement tout ce qui se trouve entre moi et le reste du monde, et par quoi plusieurs sujets se situent, se limitent, négocient ce qu’ils ont d’identique et de différent, et font de la politique. »

Tristan Garcia, NOUS, p. 28

 

LA POURSUITE D’UNE RECHERCHE ARTISTIQUE

Depuis 2008, mon travail artistique se structure autour  de deux axes qui se nourrissent et se croisent :

–  Travailler par cycles de créations, inspirés par des sujets sociétaux  dont sont issus différents volets artistiques : spectacles de théâtre, performances de rue, films, expositions vivantes…

Investiguer les thématiques abordées  dans les cycles de création, par le biais d’entretiens et d’expériences de sensibilisation et de transmission auprès de publics choisis.

Cette recherche, artistique, documentaire et pédagogique, permet d’approcher au plus près le sujet central, d’en tirer des formes originales complémentaires les unes des autres et de permettre une richesse de questionnements et de pistes sous différents angles. Chaque cycle de créations s’inscrit donc dans un temps long.

En abordant la question des violences conjugales (cycle La Femme qui marchait dans les portes, 2010-2013), puis de l’égalité femme-homme (cycle Copernic 2015-2018),  je creuse la question des rapports de domination et des moyens d’en sortir. J’entame aujourd’hui un nouveau cycle de travail situé au carrefour des multiples choix que je peux faire dans mon parcours de vie, des croyances qui y sont attachées.

 

PROJET NOUS

Le sujet de réflexion central de ce nouveau cycle est le « nous », ou à quoi j’appartiens, comment est-ce que je me définispar mes choix et mes héritages.

Le processus de construction du projet est d’arriver au « nous » en partant d’un « je » qui se multiplie par des tentatives. Pour être « nous », il faut trouver les « je ».

Le projet se décline ainsi en plusieurs temps qui nous emmènent du « je » à l’horizon utopique d’un « nous », quatre créations dont le point de départ est la croyance, et ce qu’elle va induire ou provoquer dans mes rapports :

  1. au corps: rapport et relation de Je à Moi
  2. à la nature : rapport et relation de Je au Tout
  3. à l’intensité : rapport et relation de Je au Temps
  4. à l’autre : rapport et relation de Je à Nous

C’est une histoire qui s’écrit en une longue phrase. Chaque temps qui commence part de la fin du précédent. Déclinaisons des espaces, des personnages, de la scénographie, des costumes.

 
  RECHERCHE ARTISTIQUE ET ACTION CULTURELLE

Chaque temps artistique du  « nous » est nourri par une recherche menée via l’action culturelle et la rencontre avec des scientifiques. Chaque proposition comprend donc :

  • un spectacle et un texte original dont le point de départ est la croyance, et ce qu’elle va induire ou provoquer dans mon rapport et ma relation
  • un volet de recherche – associant sciences humaines, recherche de terrain et action culturelle

Notre recherche s’articulera en plusieurs temps :

  • interviewes/écritures textuelles – commandes d’écriture.
  • confrontation aux sciences sociales, au réel – temps de réflexion.
  • expérimentation paradoxale : imagination et faisabilité – idées, distribution des tâches et temps de plateau.

Pour que naissent la poésie et le récit propres au théâtre, il nous faut nous confronter à plusieurs regards, à des pratiques et à des choix.

Ces travaux peuvent donner lieu à une restitution filmique, ou sonore des lectures, une exposition, une édition de textes. Ils sont présentés en amont et de concert avec la création. Plus loin, ils participent à la recherche plus poussée d’un doctorat de recherche et de création :  » Ecritures du réel au théâtre. une approche de la vérité ? « 

Les contextes de recherche et d’intervention :

C’est aussi par l’action culturelle que nous menons notre recherche et entrons en relation avec le sujet de celle-ci sous différentes formes : interviews, rencontres, ateliers de pratique théâtrale, tournage d’un court métrage…  Pour cela, les actions culturelles s’élargissent à de nouveaux publics dans un souci d’aller chercher plus profondément encore, et de poursuivre cette recherche dans des établissements  partenaires de longue date, dans une logique de continuité de projet.

L’idée du « nous » est si vaste, que tout territoire, tout lieu nous accueillant donne l’occasion d’inventer avec nos partenaires le contexte de la recherche. L’intérêt consiste dans les croisements qui s’opèrent à partir du lieu et des rencontres que nous y ferons.

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESENTATION EN CLIQUANT ICI

 

__________________________________

 

CECI EST MON CORPS , 1ere création du PROJET NOUS